Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

LES ÉVOLUTIONS DU PROJET

Du 10 mai au 12 octobre 2022, élus, habitants et associations agrées pour la protection de l’environnement ont pu s’exprimer sur le projet et sur l’aménagement de ses abords. Les centaines de contributions et échanges ont permis d’instaurer un dialogue riche, une meilleure appréhension des enjeux et ont donné lieu aux principales évolutions du projet et engagements suivants.

 

Évolutions architecturales et intégration

  • La façade nord tournée vers le fleuve, à travers une composition horizontale jouant sur les volumes et matériaux, créée un nouveau rythme entre les espaces productifs et les locaux tertiaires,
  • La végétalisation du site, coté Seine, repose désormais sur la création de zones d’accueil de la biodiversité sur la façade même et une re-végétalisation des berges aujourd’hui très largement artificialisées,
  • La ferme urbaine, dont les serres augmentaient la hauteur du projet, est remplacée par une toiture bio-solaire composée de zones végétales destinées à favoriser le développement de la biodiversité et d’une centrale photovoltaïque contribuant à l’autonomie énergétique du site,
  • Les rampes d’accès aux niveaux supérieurs, positionnées aux extrémités du site, ont été repensées pour une meilleure isolation phonique,
  • Les capacités de transbordement fluvial et report modal du site ont été doublées par l’extension du ponton vers l’ouest du projet.

AVANT

APRÈS

Engagements projet et opérationnels

En phase étude

  • Les mesures de biodiversité seront élaborées en concertation avec le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis (gestionnaire de la zone Natura 2000) et les associations agréées pour la protection de l’environnement
  • Le dossier projet sera soumis à l’avis de l’Autorité Environnementale au travers de la procédure règlementaire de cadrage préalable
  • Le dossier d’enquête publique sera mis à disposition anticipée du public un mois avant l’ouverture de l’enquête

 

En phase construction

  • Le phasage du chantier sera adapté en fonction des enjeux locaux de biodiversité et comprendra la mise en place d’indicateurs et de mesures de maîtrise des nuisances au sein d’une charte chantier propre
  • L’approvisionnement du chantier, pour lequel la construction hors-site (préfabrication) sera maximisée, se fera prioritairement par voie fluviale

 

En phase opérationnelle

  • L’utilisation du ponton de transbordement vers le fleuve ne sera pas exclusive aux occupants de Green Dock mais ouverte à l’ensemble des usagers du Port de Gennevilliers. Les volumes de marchandises transitant par le ponton seront publiés annuellement
  • Pour garantir la compatibilité du projet avec la future base nautique située sur le petit bras de la Seine, toute circulation fluviale au départ ou à l’arrivée du site y sera interdite
  • Sur les mobilités routières, les occupants de Green Dock seront équipés, au plus tard en 2030, d’une flotte de véhicules de distribution urbaine exclusivement zéro-émissions.