Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

Notre objectif science-based target

En 2015, 196 chefs d’état internationaux se sont historiquement entendus et ont signé l’Accord de Paris, un traité ayant pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius par rapport au niveau de l’ère préindustrielle. Les climatologues tiraient la sonnette d’alarme depuis des décennies, et le monde les a enfin écoutés.

Aujourd’hui, les nations du monde entier se sont fixé des objectifs de durabilité plus ambitieux que jamais. Mais si nous souhaitons réellement empêcher les pires effets de la crise climatique, nous pensons qu’il faut aller plus loin – et plus vite. Les objectifs scientifiquement fondés et approuvés par science-based targets constituent un moyen responsable et transparent pour aider les entreprises à combler le fossé entre leur action en faveur du climat et les dernières données scientifiques en la matière.

De petits nombres pour changer le monde

Pourquoi les objectifs science-based targets sont-ils importants ?

Si nous considérons l’ensemble des plans de réduction d’émission carbone, nous atteindrons tout de même un réchauffement climatique de plus de 2 °C (au moins). La différence entre 1,5 °C et 2 °C peut sembler dérisoire, mais le GIEC nous met en garde : en réalité, dépasser 1,5 °C aurait des conséquences catastrophiques. Chez Goodman, nous sommes plus motivés que jamais : c’est un appel à l’action climatique. C’est pourquoi nous rejoignons l’initiative SBT et nous nous engageons à faire tout notre possible pour construire un avenir dans lequel le réchauffement ne dépassera pas 1,5 °C.

Aider les actions climatiques à s’aligner sur la recherche climatique

Les objectifs science-based targets, qu’est-ce que c’est ?

L’initiative Science Based Targets (SBTi) encourage les entreprises à définir des objectifs de réduction (aussi appelés cibles de réduction) des émissions de gaz à effet de serre (GES) en cohérence avec les préconisations scientifiques. Lancée en juin 2015, l’initiative est un projet conjoint du Carbon Disclosure Project (CDP), du Global Compact des Nations Unies, du World Ressource Institute (WRI) et du World Wildlife Fund (WWF) et offre aux décideurs les moyens de proposer et d’appliquer des stratégies carbone cohérentes au sein de leur entreprise. Aujourd’hui, plus de 2 000 entreprises pesant des milliards de dollars se sont engagées à agir selon les dernières recherches en matière de climat. Nous sommes fiers de les rejoindre.

Notre engagement à aller au-delà

Quels sont nos objectifs science-based target ?

Chaque entreprise produit différents types d’émissions : leurs objectifs science-based target doivent donc s’adapter. Chez Goodman, notre objectif est de réduire, d’ici 2030, les émissions absolues de GES de scope 1 et 2 de 70 %, et les émissions relatives, correspondant au de scope 3 de 55 %, par rapport à l’année de référence 2019. En résumé, Goodman est le premier groupe immobilier logistique à établir un plan d’action scientifiquement officiellement validé pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C. Mais nous ne serons pas les derniers.

 

Mesurer, réduire puis compenser : toujours dans cet ordre

Comment allons-nous atteindre notre objectif Science-Based Target ?

Notre stratégie de réduction des émissions carbone, absolues (scope 1-2) et relatives (scope 3), suit toujours la même approche. La première étape consiste à identifier et mesurer les sources d’émissions. Nous les réduisons ensuite autant que possible et, en dernier recours, nous compensons les émissions que nous n’aurons pu éviter. Notre plan d’actions est formulé jusqu’en 2030 pour réduire notre empreinte carbone selon notre engagement SBT. Après cette date, nous continuerons d’établir de nouveaux objectifs plus ambitieux, en nous appuyant sur la recherche climatique la plus récente, pour participer à l’effort collectif qui nous permettra d’atteindre un futur décarboné.