Bienvenue, sur le site du groupe Goodman. Rechercher un pays

Minimiser les émissions et les impacts environnementaux de nos développements est notre priorité. Pour atteindre zéro émission nette, nous avons constaté que nous devions aller plus loin – c’est pourquoi nous compensons les émissions intrinsèques que nous ne pouvons tout simplement pas éviter.

Pourquoi nous compensons

La compensation carbone n’est pas une solution miracle. Ce n’est pas non plus un « permis de polluer, d’émettre ou d’extraire » ; pour nous, cela reste un dernier recours pour nous aider à atteindre zéro émission nette. La première étape consiste à calculer et à comprendre l’impact de nos chantiers. La deuxième consiste à explorer toutes les options possibles pour réduire ces impacts. Ensuite, nous prévoyons de compenser les émissions « incompressibles » grâce à des crédits carbone certifiés.

Ce que nous compensons 

Pour prendre réellement soin de l’environnement, regarder ce qui se trouve sous nos yeux ne suffit pas.

Lorsque nous mesurons l’empreinte carbone intrinsèque de nos projets, nous effectuons des analyses du cycle de vie (ACV – ou LCA pour Life Cycle Assesment) qui vont au-delà de l’énergie et des ressources consommées sur nos sites de construction : en amont, nous examinons l’extraction des matières premières, la transformation de ces matières en intrants, ainsi que le transport vers nos sites de construction. Nous tenons compte de toutes ces émissions pour calculer notre responsabilité en matière de réduction puis de compensation de la construction de nos installations logistiques.

Le saviez-vous ?

Selon le dernier rapport du GIEC publié en août 2021, nous serons déjà confrontés à un réchauffement planétaire d’au moins 1,5 °C. C’est pourquoi nous sommes fermement convaincus que nous devons réduire notre empreinte autant que possible, mais nous devons également compenser nos émissions incompressibles afin de limiter notre impact sur un climat déjà mis à rude épreuve.

Comment nous compensons 

Toutes les initiatives de compensation que nous soutenons doivent être répertoriées selon des normes internationales exigeantes, reconnues et accréditées par l’ICROA (l'International Carbon Reduction and Offset Alliance). Nous recherchons également des projets liés soit à nos propres domaines d'intervention en matière de durabilité - tels que l'énergie propre, la biodiversité et le bien-être humain - soit aux objectifs de développement durable des Nations-Unies.

Le projet de protection des forêts Kariba

L'une des initiatives de compensation que nous sommes fiers de soutenir est Kariba Forest Protection, le projet de protection des forêts au Zimbabwe. Compte tenu des problèmes économiques et politiques du Zimbabwe - et de la déforestation généralisée qui a lieu dans le pays- le projet Kariba a été lancé pour préserver les forêts et protéger la faune et la flore tout en transformant les vies des membres des communautés zimbabwéennes. Par la sauvegarde de près de 800.000 hectares de forêt, le projet Kariba bâtit un gigantesque réservoir de biodiversité à travers le nord du Zimbabwe, constituant ainsi un abondant espace qui permettra aux écosystèmes de se rétablir et aux communautés de s’épanouir.

Lancé en 2011, le projet Kariba a su éviter depuis lors des millions de tonnes d'émissions de CO2 grâce à la protection des forêts et à la valorisant d’une biodiversité cruciale - tout en encourageant le développement durable du territoire ainsi que l'autonomie et le bien-être des communautés locales. De plus, en tant qu'initiative de compensation carbone accréditée par l'ICROA et gérée par South Pole, fournisseur majeur de solutions climatiques, nous sommes convaincu que Kariba restera bénéfique pour le futur du Zimbabwe.

En savoir plus sur le projet de protection des forêts Kariba

Kariba project